Catégories
Non classé

Politique : le chef de l’Ă©tat FĂ©lix Tshisekedi ignore Lumumba, le 17 janvier lors de la commĂ©moration Ă  l’Ă©changeur.

Lors d’un discours du chef de l’État FĂ©lix Antoine Tshisekedi

Le chef de l’État monsieur FĂ©lix Antoine Tshisekedi a brillĂ© par son absence le 17 janvier jour de la commĂ©moration de P.E Lumumba considĂ©rĂ© comme un Martyr de notre pays la RĂ©publique dĂ©mocratique du Congo

Le 17 janvier date de la commĂ©moration de P.E Lumumba, le 59ème anniversaire de l’assassinat du tout premier ministre congolais et le père de l’indĂ©pendance du Congo, cette date illustre a Ă©tĂ© sabotĂ© par les nouvelles autoritĂ©s du pays. FĂ©lix Tshisekedi a brillĂ© par son absence aux activitĂ©s commĂ©moratives qui se tenaient Ă  l’Ă©changeur de limete optant pour le Vatican, pour une rencontre avec le chef de l’Ă©glise catholique romaine, oĂą il est arrivĂ© Ă  la veille.

commĂ©morations de P.E Lumumba, le 59ème anniversaire de l’assassinat du tout premier ministre congolais et le père de l’indĂ©pendance du Congo, cette date illustre a Ă©tĂ© sabotĂ© par les nouvelles autoritĂ©s du pays. FĂ©lix Tshisekedi a brillĂ© par son absence aux activitĂ©s commĂ©moratives qui se tenaient Ă  l’Ă©changeur de limete optant pour le Vatican, pour une rencontre avec le chef de l’Ă©glise catholique romaine, oĂą il est arrivĂ© Ă  la veille.

Pendant que tout le monde s’est rĂ©uni Ă  l’Ă©changeur de limete oĂą les activitĂ©s commĂ©moratives se tenaient Ă  la date du 17 janvier, le prĂ©sident FĂ©lix Tshisekedi ne s’est pas prĂ©sentĂ© Ă  l’activitĂ© organisĂ©e pour rendre hommage Ă  Lumumba

De ce fait, plusieurs s’interrogent sur l’attitude du chef de l’État.

L’attitude du chef de l’État n’est pas Ă  louer parceque bafouer la personne de Lumumba n’est pas une bonne chose. Sa mĂ©moire doit ĂŞtre respectĂ© car il est celui que plusieurs africains consacre comme une rĂ©fĂ©rence.

Par Mbaku Ngombo/ Congo conforme

Catégories
Non classé

Kinshasa/Politique: Une nĂ©cessitĂ© s’impose,insiste le ministre des finances

Le ministre des finances de la R.D.C Sele YALAGHULI( Copyright © ouragan.fm.cd)

Le Ministre des Finances, Sele Yalaghuli a insisté ce jeudi 19 février, au cours du conseil des ministres, sur la nécessité de sauver le programme de référence avec le Fonds Monétaire International (FMI), et sur l’interprétation de certains concepts de trésorerie.

Le conseiller financier du gouvernement a rappelé au chef de l’État et à ses collègues que, l’accord trouvé au mois de novembre dernier entre le FMI et la RDC ,visait la mise en œuvre d’un programme de référence de 6 mois, assorti d’un certain nombre de préalables.

Lors du dernier conseil des ministres ( Copyright ©prĂ©sidence.tsh.dc)

Il s’agit, entre autres, de transférer un montant de 160 millions de dollars Américains logés dans des banques locales vers des banques étrangères, de la limitation à un niveau déterminé des déficits et des réserves internationales ainsi que des autres réformes de fond.

SelĂ© Yalaghuli prĂ©cise :  » c’est grâce Ă  cette rĂ©alitĂ© qu’un montant de 368 millions de dollars USD a Ă©tĂ© dĂ©caissĂ© en faveur de la RDC au titre d’appui Ă  la balance des paiements ».

Selon le ministre des finances, le gouvernement est obligé de respecter ces engagements en vue de conclure un programme formel avec le FMI et ensuite, espérer ouvrir des perspectives financières importantes pour la RDC.

Par Berthan VOVA PELENDA/https://ouraganfm.com

Catégories
Non classé

Football/Diaspora : Un congolais au club catalan de Barcelone

La talent qui explose Xavier Mbuyamba ( Copyright © alamy.ct)

Il se nomme Xavier Mbuyamba, un jeune neerlando-congolais jouant au poste de dĂ©fenseur provenant de Pays-Bas a Ă©tĂ© sĂ©lectionnĂ© et achetĂ© et va dorĂ©navant jouer pour ce grand club quintuple champion d’Europe qui est le FC Barcelone oĂą joue la lĂ©gende du foot Argentin Lionel MESSI.

Âgé de 18 ans, le jeune défenseur central congolais s’entraîne avec le Fc Barcelone. Des son arrivée depuis ce mercredi au club catalan

Apparu à 11 reprises en Eerste Divisie la saison dernière (dont deux titularisations) il avait refusé de signer professionnel dans son club formateur. Alors que plusieurs équipes d’Eredivisie et certaines écuries européennes avaient exprimé leur intérêt (Groningen, Chelsea…) le jeune talent a décidé de faire le grand saut en rejoignant le FC Barcelone.

Les exploits du jeune congolais Xavier Mbuyamba( Copyright © alamy.ct)

Selon nos confrères de Foot.cd, ce compatriote Congolais est arrivé cette saison en provenance de la formation de Maastricht (D2 Pays-Bas) pour 310.000 euros pour une saison sous la bénédiction de l’ancien international néerlandais, Patrick Kluivert, actuellement chargé du recrutement au sein du club espagnol.

Celui qui est parfois surnommé « the next Virgil Van Dijk » évoluera d’abord avec les U19 du club catalan et aura comme entraîneur Victor Valdés, ancien gardien légendaire des Blaugranas.


Xavier joue dorénavant les moins de 19 ans où il imprime de la plus bonne manière son empreinte et deviendra peut être avec le temps un symbole fort du football congolais dans un futur proche.

Berthan VOVA/ footballmercato.fr

Catégories
Non classé

Kinshasa/Politique:l’interpellation de l’ancien patron de l’ANR Mutond Kalev, pour la dĂ©tention d’un passeport diplomatique.

Kalev Mutond (actualités.cd)

L’aĂ©roport de ndjili interpelle l’ancien patron de l’ANR.

Kalev mutond Ă  Ă©tĂ© interpelle mercredi Ă  l’l’aĂ©roport international de Ndjili, Ă  Kinshasa. Selon nos sources, l’ancien patron de l’agence nationale de renseignement a Ă©tĂ© auditionnĂ© dans les locaux de ses anciens services avant d’ĂŞtre relâchĂ©.

L’ancien tout puissant de L’ANR, Kalev mutond rentrait d’un dĂ©placement en Ouganda et venait d’effectuer une escale Ă  Addis-Abeba. Il a Ă©tĂ© interpellĂ© Ă  la mi-journĂ©e, ce mercredi, Ă  la dĂ©cente de son avion.

Selon nos informations, il lui a notamment Ă©tĂ© reprochĂ© d’avoir voyagĂ© avec un passeport diplomatique qu’il utilisait en qualitĂ© de conseiller du premier ministre sylvestre illunga ilunkamba. Ce dernier n’ayant pas officiellement nommĂ© de cabinet, Kalev mutond n’Ă©tait donc pas en droit de faire usage de ce document.

Par délice kindja.

Catégories
Non classé

Uvira/SociĂ©tĂ© : interdiction des cultes publics et marchĂ©s pirates aux bords de la RN5

Le marchĂ© pirate de la ville d’uvira(actualitĂ©.cd)

La mairie d’uvira fait du maintien de l’ordre public son fer de lance.

Pour cette fin , l’autoritĂ© de la ville d’Uvira vient de signer un arrĂŞtĂ© portant rĂ©glementation des manifestations sur le lieu public.

Ce document signé ce mercredi 12 février stipule que toute utilisation des places publiques et autres tronçons pour des fins de culte ou évangelisation est interdite.

Toutefois, elles peuvent se fairz de manière exceptionnelle avec l’autorisation de l’autoritĂ© urbain sur demande Ă©crite.

Cette mesure tombe pour eviter des tapages et Ă©viter l’encombrement de la RN5 comme cela s’ observe depuis un certain temps, fait savoir l’autoritĂ© locale.

Les caravanes funèbres sont aussi appelĂ©es Ă  laisser libre passage Ă  d’autres usagers de la route.

L’article 7 de ce document appelle tous les membres du conseil urbain de sĂ©curitĂ© Ă  veiller Ă  l’exĂ©cution des dispositions de cet arrĂŞtĂ©.

C’est après une prolifĂ©ration des marchĂ©s pirates et des marchĂ©s pirates et des rassemblements de culte aux bords de l’artere principale que le locataire de l’hĂ´tel de ville rĂ©torque en ce sens.

Par delice kindja

Catégories
Non classé

RDC/politique : la fin du mythe ; les kabilistes seraient-ils impuissants face Ă  Tshisekedi? Salut

Les agents politiques©(opr.new)

Un Ă  un, les dignitaires Kabilistes sont touchĂ©s par le nouveau pouvoir de FĂ©lix Tshisekedi, dans un bras de fer que l’actuel Chef de l’Etat semble, pour l’instant, remporter.
Histoire d’une drôle d’alliance. La coalition entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila a toujours connu des hauts et bas, sans pourtant atteindre un niveau aussi tendu. Pendant longtemps, des cadres Kabilistes, surtout politiques, ont résisté au changement de régime, aboyant parfois, comme s’ils gardaient encore tous les pouvoirs en RDC. Emmanuel Razamani Shadary en est le symbole.
« Nous sortons d’un système qui est resté longtemps au pouvoir et certains collaborateurs ont encore quelques réflexes du passé, ont tendance à croire qu’ils sont encore au pouvoir, il y a eu des actes maladroits mais, essayant de m’élever au-dessus de tout cela je crois qu’il faut privilégier la paix, la stabilité… Eviter toute crise intempestive qui aurait un impact sur l’économie et l’évolution du pays », avait appelé Félix Tshisekedi dans les colonnes du journal Belge Le Soir.
En effet, durant toute l’année 2019, le candidat malheureux du FCC à la Présidentielle ne manquera pas d’occasion pour clamer la force politique de son camp, frisant parfois la provocation à l’endroit du pouvoir du président Félix Tshisekedi. En novembre, Shadary s’affiche en Kimono, promettant des “uppercuts” et défiant plus que jamais l’UDPS et ses alliés. D’autres dirigeants du PPRD lui emboîtent le pas. Henri Mova, ancien secrétaire général du PPRD entre mai 2015 et février 2018, s’est fait remarqué dans une sortie à polémique. «
Comme vous le pouvez voir ! Est-ce qu’il (Emmanuel Shadary, ndlr) avait échoué ? Est-ce que quelqu’un qui a échoué peut-il se tenir avec autant d’assurance devant les gens ? Est-ce qu’il peut avoir encore la force diriger autant des personnes comme aujourd’hui? Comprenez qu’il s’agit des stratégies. Comme le Général Che Guevara lui-même, notre Général Major, c’est toujours de la stratégie ».
Le fait est que depuis son élection, Félix Tshisekedi est décrit comme un « pantin » tant par l’opposition, emmenée par Martin Fayulu, que par des cadres même de Kabila. Ces déclarations ont peu-être fini par jouer une influence chez le président congolais qui semble visiblement décidé à prendre les choses en main. Mais Shadary ne sera pas le premier à être touché. Dans des échanges qui resteront secrets, il est rapporté qu’Albert Yuma, dirigeant de la Gécamines et très puissant proche de Kabila, serait allé jusqu’à menacer le président congolais de destitution.
Bras de fer
Soudain, Félix Tshisekedi rend les coup. Yuma se voit interdit de voyager. La justice enquête désormais sur lui, dans un dossier de détournement présumé de 200 millions de dollars. Continuant sur sa lancée, Emmanuel Shadary croit bien faire en venant au sécours de Yuma, menaçant de “paralyser le pays”. A son tour, il est épinglé à l’aéroport de N’djili, interdit de voyager, accusé de détenir un passeport diplomatique dont il n’avait pas le droit. Le lendemain, la panique gagne Shadary lorsqu’il apprend que son domicile au centre-ville de Kinshasa pourrait lui être retirée…
La soeur-jumelle du président Joseph Kabila, plus réservée certes, voit la DGM la rappeler à l’ordre, du moins à en croire certains médias. Elle se serait soustraite des démarches de voyages à l’aéroport. Mais le coup le plus spectaculaire touche l’homme le plus intouchable de la maison Kabila. Kalev Mutond, flic et maître espion de Kabila, est ciblé par les renseignements, accusé, semble-t-il, d’atteinte à la sûreté de l’Etat. Lui aussi est interdit de voyager.
Joseph Kabila et le FCC n’ont jusque-là, répondu que par des voies discrètes entre les deux camps. En dehors de l’épisode de Londres, qui avait donné lieu à des menaces de dissolution de l’Assemblée nationale de la part du président Tshisekedi et de destitution de la part de la coalition de Kabila, le FCC n’a jamais répondu officiellement aux incidents touchant Shadary ou, désormais, Kalev Mutond.
A Kinshasa, le mythe du pouvoir Kabiliste tombe néanmoins. L’insolent silence de sa coalition laisse entendre que cette dernière ne dispose pas beaucoup de marges de manœuvres pour répondre au président congolais. Tant, aux yeux de la rue et de la communauté internationale, Félix Tshisekedi dispose d’un grand soutien. Un quelconque affrontement pourrait rapidement précipiter la coalition de Kabila.
Cependant, il est aussi clair que ni le PPRD, encore moins ne resteront de marbre face à ce que beaucoup de leurs cadres qualifient “humiliations répétées et inutiles”. Au risque d’avoir une réaction concertée et demeurée.

Par Noria Kikomba Analedi.

Catégories
Non classé

Kasai Central/ Politique: Martin Kabuya le gouverneur du kasai central accusĂ© des menaces de mort

RĂ©sultat de recherche d'images pour "martin kabuya"
L’accusĂ© Martin Kabuya. ActualitĂ©s.cd (©)

Onze dĂ©putĂ©s provinciaux du KasaĂŻ Central ont Ă©crit au vice premier ministre et ministre de l’intĂ©rieur pour dĂ©noncer ce qu’ils qualifient, des menaces d’attentat, imputations dommageables, injures publiques, abus de pouvoir et insĂ©curitĂ©.

Pour asseoir leur dĂ©nonciation, les dĂ©putĂ©s provinciaux signataires Ă©voquent la situation d’un de leur collègue, Jacques Ngalamulume, rapporteur adjoint au bureau de l’assemblĂ©e provinciale qui, affirment-ils, a directement Ă©tĂ© menacĂ© par le gouverneur dans son bureau le samedi 8 fĂ©vrier en ces termes :

Vous,  pauvres dĂ©putĂ©s qui ĂŞtes allĂ©s mendier Ă  Kinshasa pour une motion de dĂ©fiance contre moi,  serrez fort vos ceintures car, si vous ne reculez pas ou ne cessez pas de faire vos dĂ©clarations aux mĂ©dias contre moi,  je vais vous insĂ©curiser sur cette ville avec les militaires, les policiers ainsi que les miliciens qui sont Ă  ma disposition parce que,  retenez, que ça soit en cours de route ou dans vos maisons, soyez toujours prudents, mais avant mon dĂ©part, certains d’entre vous ne seront plus vivants, expliquent les dĂ©putĂ©s dans leur correspondance datant du 12 fĂ©vrier en cours.

Le gouverneur Martin Kabuya qu’ACTUALITE.CD a joint reconnaĂ®t avoir reçu dans son bureau le dĂ©putĂ© provincial Jacques Ngalamulume suite au rapport de la division des mines faisant Ă©tat d’une drague qu’il a installĂ©e Ă  Bonkala en violation des lois. Je lui ai demandĂ© de dĂ©clarer tous les produits de l’exploitation du diamant de cette drague faute de quoi les services des mines vont la saisir. Rien de plus.

 le gouverneur qui se dit n’ĂŞtre pas surpris par le contenu de la lettre de onze dĂ©putĂ©s Ă  qui il conseille de saisir la justice au cas oĂą ils se sentiraient menacĂ©s par des inconnus.

Par MUNGUAHANA BASHIGE Germain

Catégories
Non classé

BĂ©ni/SociĂ©tĂ©:un recrutement mensonger au sein des forces armĂ©es de la rĂ©publique dĂ©mocratique a Kasindi

Lors du recrutement des jeunes volontaires au sein de la FARDC (copyright.be)

Les FARDC auraient fait un recrutement des jeunes volontaires,ce mercredi 19 février 2020 vers les après-midi en plein air dans un véhicule militaire de marque MERCEDES-BENZ qui a été stationné au niveau du rond-point la semence ,sur la route nationale numéro quatre,dans la cité frontière de KASINDI-LUBIRIHA au cœur du groupement BASONGORA

A en croire des sources recoupées, les nouvelles recrues seraient introduites au plus vite au sein des FARDC pour servir sous le drapeau national.

Cependant, quelques jeunes de cette partie du grand Nord-Kivu se montrent de moins en moins enthousiastes pour leur enrôlement, une réticence qui s’explique par le fait que, les forces vives n’ont pas été mises en contribution pour vulgariser la campagne de sensibilisation.

Il convient de signaler que certaines autorités militaires contactées par lesvolcansnews.net, ont revelé qu’aucune activité de recrutement de jeunes au sein l’armée loyale n’a été envisagée. Elles ajoutent que le stationnement du véhicule militaire pendant plusieurs heures au rond-point la semence s’inscrivait dans les manœuvres du chargement de la ration alimentaire pour les militaires engagés sur la ligne du front.

Jusque tard dans la soirée, le représentant du pouvoir public s’est privé le droit en guise d’éclaircir l’opinion publique sur les polémiques qui deffrayait la Chronique à la frontière Congolo-ougandaise

Par Viviana Mateta

Catégories
Non classé

Haut-UelĂ©/SociĂ©tĂ© : atelier de Kibali Gold Mines sur la conformitĂ© de ses activitĂ©s aux obligations environnementales et standards internationaux

Photo droits tiers
Lors de l’atelier (ACTUALITE.CD ©)

La sociĂ©tĂ© minière Kibali Gold Mines qui opèrent en RĂ©publique dĂ©mocratique du Congo depuis dix ans organise un atelier d’Ă©change de trois jours, du jeudi 20 au samedi 22 fĂ©vrier Ă  l’hĂ´tel Memling Ă  Kinshasa, sur la conformitĂ© de ses activitĂ©s ou opĂ©rations aux obligations environnementales et aux standards internationaux en la matière.

Ces assises rĂ©unissent les sĂ©nateurs et dĂ©putĂ©s, des membres du bureau de l’assemblĂ©e provinciale du Haut-UĂ©lĂ©, des dĂ©putĂ©s provinciaux, des secrĂ©taires gĂ©nĂ©raux et cadres de l’administration publique, la sociĂ©tĂ© civile, des dirigeants et cadres des sociĂ©tĂ©s minières Ă©tablies en RDC ainsi que des consultants et experts du secteur des mines et de l’environnement. 

Dans son allocution Ă  l’ouverture de cet atelier, le directeur gĂ©nĂ©ral de Kibali Gold Mines, Cyril Mutombo (Photo), a, au nom de son entreprise et du Groupe Barrick Gold, souhaitĂ© la bienvenue aux participants et Ă©mis le vĹ“u que ces assises permettent « d’Ă©difier » les uns et les autres sur toutes les questions liĂ©es aux obligations environnementales, sociales et sociĂ©tales en rapport avec les textes lĂ©gaux et rĂ©glementaires en vigueur en RDC.

 J’Ă©mets le vĹ“u que les Ă©changes et dĂ©bats au cours de ces assises permettront d’arriver Ă  une meilleure comprĂ©hension des textes lĂ©gaux et rĂ©glementaires, de lever des Ă©quivoques, d’aplanir les divergences des vues, de relever des dĂ©faillances ou faiblesses, d’apporter des correctifs nĂ©cessaires Ă  certaines actions ou mesures prises par la sociĂ©tĂ©, afin d’amĂ©liorer la gouvernance dans ces domaines, a dit Cyril Mutombo, circonscrivant les objectifs poursuivis par cet atelier. 

Par MUNGUAHANA BASHIGE Germain

Catégories
Non classé

Walikale/sociĂ©tĂ©: Deux enfants mort et une femme blessĂ©e par la foudre

Deux cas de morts et une blessée on été enregistrée le lundi soir suite a un vent violent qui menacé accompagné de la foudre.

Deux enfants ont trouvé la mort et une femme a été blessée par la foudre à l’issu d’une pluie diluvienne qui s’est abattue lundi soir à à Walikale centre en province du Nord-Kivu , apprend-on d’une source de la société civile.

Les enfants ramassaient des mangues qui sont tombées lorsqu’un vent violent soufflait lors de la pluie lorsqu’ils ont été surpris par la foudre. Ils sont morts sur le champ. Tandis que cette femme passait à cet endroit lorsque la foudre était tombée.

Les deux enfants ont été enterrés mardi et la femme blessée a été conduite à l’hôpital général de référence de Walikale pour les soins appropriés.